Unccas

  COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Logements-foyers : l'Etat tiendra t-il ses promesses ?


Paris, le 10 décembre 2014

L'Union nationale des centres communaux d'action sociale (UNCCAS), premier réseau de gestionnaires de logements-foyers en France, s'inquiète du manque de visibilité sur le plan d'aide à l'investissement dont sont censés bénéficier ces établissements en 2015/2016.

Inscrit dans le projet de loi d'adaptation de la société au vieillissement, ce plan d'aide à l'investissement (PAI) "logements-foyers" mis en œuvre par la CNAV et la CNSA, doit permettre de financer des travaux de réhabilitation et de modernisation de ces établissements datant des années 60, 70 et 80. Sur 2015/2016, le projet de loi prévoit une enveloppe de 40 millions d'euros pour aider les gestionnaires à satisfaire aux normes d'accessibilité et de confort des résidents.

Or, à ce jour, l'UNCCAS ne dispose d'aucune garantie, ni sur le montant ni sur le fait que le PAI "logements-foyers" sera bien consacré à ces derniers. Les 2/3 des quelques 1200 logements foyers gérés par les CCAS doivent pourtant faire face à ces travaux de réhabilitation.

Certes, en anticipation du vote de la loi, 10 millions d'euros, financés par la CNSA, ont déjà été mobilisés. Pour autant, seuls 27 dossiers ont pu être subventionnés grâce au PAI 2014, sur 264 dossiers de demande reçus. C'est dire l'importance des besoins !

L'an dernier, l'UNCCAS s'était félicitée de l'ouverture du plan d'aide à l'investissement aux logements-foyers. Elle aspire aujourd'hui à ce que cette offre d'hébergement intermédiaire, cohérente avec la politique de prévention soutenue au plan national, soit préservée et que l'Etat tienne ses engagements.



Contact : Hélène-Sophie Mesnage, 06 19 64 49 26, hsmesnage@unccas.org


À télécharger :
"Premiers résultats relatifs aux évaluations internes des logements-foyers" - novembre 2014
"Les logements-foyers gérés par les CCAS et CIAS" - Enquêtes & observations sociales n°4 - octobre 2012



A propos de l’UNCCAS
L'Union nationale des centres communaux et intercommunaux d'action sociale (UNCCAS) regroupe 4 000 CCAS/CIAS adhérents (6 800 communes) dont l'action concerne 70 % de la population. Les CCAS et CIAS, établissements publics locaux, ont un rôle de prévention et de développement social dans leur commune/intercommunalité. Ils gèrent de nombreux équipements et services de proximité en direction des familles, des personnes en difficulté, des personnes âgées ou handicapées et notamment 370 EHPAD, des petites unités de vie, des services d'accueil de jour, des unités Alzheimer, et emploient 30 000 aides à domicile.